• Press-Book Joachim Bresson

    PRESS-BOOK Joachim Bresson 

     portrait de presse : in Le Démocrate vernonnais 15 novembre 2018 

    portrait de presse Joachim BRESSON

     Joachim Bresson est incontestablement poète, il a l'audace de la jeunesse et la sincérité, il ne se perd pas inutilement dans la recherche de formes qui se voudraient absolument nouvelles et sophistiquées, parce-qu'il sait, je le cite, que"le vers est un art fondamentalement polyphonique et symphonique et que ses résonnances dépassent de beaucoup les images simples qui y sont exprimées". Sylvestre Clancier, Président de l'Académie Mallarmé (2018)

     

    "Bravo de faire revivre les rondeaux, si beaux poèmes d'antan, en leur apportant votre sensibilité, votre musicalité et votre modernité, dans le respect d'un cadre stylistique exigeant". Dominique de Villepin, Ancien Premier Ministre, Ecrivain. (2018)

     

    "Un grand Merci pour ces rondeaux, plein de vie, de charme et d'une douce nostalgie". Régis Debray, écrivain (2018) 

     

    "J’étais venu avec l’un de mes amis, attiré par un rare et magnifique programme : les mélodies d’Henri Duparc qui m’ont enchanté dès ma jeunesse et qui étaient associées pour moi à la voix de Camille Maurane. Celle de Joachim Bresson, son interprétation, m’ont immédiatement rappelé ce grand interprète que j’ai eu la chance d’entendre, de connaître et d’approcher, jusqu’à son concert d’adieux, au Théâtre Grévon, et même au delà." Pierre Brunel, Académie des Sciences Morales et Politiques (2017) 

     

    "Vous chantez avec une technique occidentale, mais avec l'âme russe". Konstantin Barkov, chef d'orchestre (Philharmonie de Lipetsk - Russie - 2016) 

     

    "Vous avez chanté pour nous le premier lied de la "Winterreise" de Schubert ("Fremd bin ich eingezogen") et il n’en fallait pas plus pour créer entre nous un climat profondément musical. Il suffit de quelques notes pour reconnaître un vrai musicien."  Jean Périsson, chef d'orchestre (2015)